mardi 28 août 2007

Coyote Man

Max a repointé son nez de singe sur MBC juste deux jours, le temps de corriger l'acte 3 de l'episode 8 qui est encore un épisode avec de la foule , concert oblige.
Ce qui precise dans mon cerveau le fait que les auteurs n'etaient pas trop au courant de ce qu'il fallait surtout eviter en 3D, un foule qui danse en faisant partie.

Le plus fou, c'est que le studio indien s'en sort et de belle facon, se mettant quand meme sur les rotules sur certains plans( je repenses a l'episode 1 ou c'etait vraiment la fiesta dans un gymnase... vous verrez) mais ca garde la peche!
A mon arrivé sur la serie, les scripts et outlines( = sequencier) des 16 premiers episodes avaient deja été validés par l'ancien realisateur de la serie, et dans ce genre de cas, comme il est absolument impossible de revenir en arriere a l' écriture, ben on a que ses yeux pour pleurer, ou plutot pour pisser le sang!

Il faut donc trouver des astuces pour faire en sorte que l'impossible techniquement ou narrativement soit possible sans tomber dans le CHEAP, et au passage choper un DEATH NOTE et ecrire le nom de celui qui a validé ces trucs sans se soucier des problemes enormes que ca cause en terme d'anim, de rendu, de compo etc...

Le concept de la fabrication de la serie, et ca sera peut etre de la que viendra son succes (si il existe), est de fonctionner de facon 2D pour une prod en 3D...ca parait fou dit comme ca ,mais ca permet d'avoir des plans faisables et qui ont de la peche plutot que la camera qui tourne molle autour d'un lampadaire mal texturé...
Ca engendre evidemment d'enormes problemes, mais c'est aussi pour cela que l'on est tous payé, a savoir pour resoudre les problemes en meme temps que de raconter une histoire interessante, et avec la communication qui doit etre constante entre le studio indien et nous, on arrive a voir jusqu'a present un resultat qui se veut prometteur pour les 44 autres episodes a voir en anim( soudain, de la fatigue...)
En resumé on doit donner du plaisir a l'ecran, un peu comme les Coyote Girls...


Coyote Girls, ou l'histoire d'une jolie brebis qui transforme sa vie en merde pour de l'argent...
..... ca fait reflechir.

2 commentaires:

damien a dit…

...de l'argent, et du succés!
C'est vraiment intéressant de suivre votre boulot comme ça.
Réalisateur --> stress et caféine, ça donne envie^^
En tout cas bon courage.

Kario-Khan a dit…

Merci beaucoup Damien
Ca fait plaisir de savoir que ca interesse des gens sachant que ca prend du temps de faire ce blog, vu que le temps est une denrée rare en ce moment pour moi et mon equipe
Merci de ton soutien !